Quelle semaine nous avons eue sur les marchés financiers! Si vous avez suivi les récents mouvements, vous savez que nous venons de vivre trois journées de baisse importante sur les bourses mondiales. Soyez toutefois rassurés, la situation semble être un simple ajustement comme on en voit souvent dans un marché haussier. Consulter notre mise au point sur l’état des marchés boursiers.

Voici plus d’explications sur ce qui se passe présentement dans les marchés* :

Dans le monde
Ce fut une semaine courte, mais intense. Les turbulences boursières à travers le monde et l’Ouragan Michael qui a frappé le nord-ouest de la Floride ont vraiment capté toute l’attention. Plusieurs indicateurs économiques mondiaux étaient dignes d’intérêt. Citons, par exemple, la production industrielle en Europe et le solde commercial en Chine, deux indicateurs qui démontrent que les tensions commerciales avec les États-Unis n’ont pas les conséquences que l’on craignait.

Revenons aux marchés. Quand les marchés sont volatiles, on entend tout et son contraire. En tant que conseillers financiers, nous avons à cœur de rappeler quelques principes de base à nos membres investisseurs :

  • + La volatilité des marchés boursiers, c’est normal. C’est à ce prix qu’on obtient un rendement plus élevé à long terme.
  • + Lorsque les marchés fluctuent, les émotions des investisseurs sont mises à l’épreuve. Et les nôtres aussi! C’est pourquoi il faut absolument garder en tête les objectifs à long terme de nos membres.
  • + Il faut aussi prendre un peu de recul. Comme on l’a vu avec la correction de plus de 10 % enregistrée en début d’année 2018, les marchés reviennent rapidement aux facteurs fondamentaux. Dès le printemps, les marchés ont touché de nouveaux sommets, au bénéfice des investisseurs qui ont conservé leurs placements et ne se sont pas laissés distraire par les fluctuations de courte durée.

Aux États-Unis
Rappelons que tout ce brouhaha boursier est dû à la crainte de voir les taux d’intérêt monter plus rapidement. Dans ce contexte, la baisse du taux d’inflation annoncée cette semaine est importante. Plusieurs analystes sont d’avis que l’inflation ne devrait pas beaucoup dépasser les 2 %. Par conséquent, la Fed ne devrait pas accélérer les hausses de taux au cours des prochains mois. On s’attend toutefois à ce que la Fed procède, comme prévu, à une hausse de 0,25 % en décembre.

Au Canada
On sait que les marchés boursiers offrent les meilleurs rendements à long terme. Plusieurs investisseurs peuvent toutefois avoir le réflexe de se réfugier dans des véhicules de placement plus sécuritaires à cause des turbulences de courte durée. Ils ignorent peut-être qu’ils mettent ainsi en péril la possibilité d’atteindre leurs objectifs financiers!

Heureusement, une majorité de Canadiens font pleinement confiance à leur conseiller financier et à l’offre en fonds de placement pour leur portefeuille de placement. À ce stade du cycle économique, la gestion active par des professionnels prend toute sa valeur. Nous vous invitons à lire cet article de Finance et Investissement à ce sujet.

Restez informés en tout temps

Si vous souhaitez en apprendre plus sur l’actualité économique et financière, vous pouvez vous abonner aux Nouvelles économiques de Desjardins.

Nous vous invitons aussi à lire la publication du 12 octobre 2018 « Turbulences boursières : il en faut plus pour déstabiliser l’économie! », qui traite des fluctuations récentes sur les marchés boursiers.

Malgré nos explications, si vous en ressentez le besoin, nous sommes disponibles pour réévaluer votre portefeuille. Notre priorité est de vous accompagner en vous proposant la meilleure offre de produits et services, et ce, à votre satisfaction.

* Source : Direction Expertises, Membres et clients – Vice-présidence Affaires, Distribution et Performance