Si un manque de liquidités vous empêche de contribuer à votre régime enregistré d’épargne-retraite cette année, il peut être avantageux d’emprunter pour investir dans votre REER.

En effet, le prêt REER est une avenue intéressante si vous n’avez pas la marge de manœuvre nécessaire pour cotiser, à condition d’utiliser le montant du retour d’impôt pour rembourser une partie du prêt. De cette façon, le coût réel du prêt peut être compensé par le crédit d’impôt obtenu.

Un exemple concret

  1. Votre revenu imposable est de 50 000 $.
  2. Vous avez déposé 2 000 $ dans votre REER cette année.
  3. Vous empruntez 8 000 $ pour porter votre cotisation à 10 000 $.
  4. Vous obtenez un prêt de 1 an, au taux de 4,70 %.[1]
  5. Grâce à votre cotisation, vous bénéficierez d’une économie d’impôt importante. Par exemple, si votre employeur vous retient de l’impôt à la source, cette économie génèrera un remboursement d’impôt approximatif de 3 500 $ (calcul basé sur le taux d’imposition de 2019).
  6. Vous utilisez ce montant pour réduire immédiatement le solde du prêt à 4 500 $ (8 000 $ – 3 500 $).
  7. Ensuite, si vous décidez d’acquitter ce solde en 1 an, à l’échéance, ce prêt vous aura coûté moins de 200 $ en frais d’intérêt.
  8. En somme, pour bénéficier d’une cotisation REER supplémentaire de 8 000 $, vous aurez à rembourser un prêt de 4 500 $ seulement!
  9. De plus, les revenus de placement qui s’accumuleront à l’abri de l’impôt vous permettront de faire fructifier votre argent à long terme :
Temps Valeur de la cotisation
de 2 000 $
[2]
Valeur de la cotisation
de 10 000 $
[2]
Après
10 ans
3 582 $ 17 908 $
Après
15 ans
4 793 $ 23 966 $

Un coup de pouce pour acheter une maison ou rembourser une dette

Emprunter pour investir peut aussi constituer un effet de levier. Par exemple, il pourrait être avantageux pour un jeune couple souhaitant acheter une maison d’utiliser le prêt REER afin de maximiser leurs cotisations durant quelques années, pour ensuite profiter du régime d’accession à la propriété (RAP) qui leur permettra d’utiliser jusqu’à 35 000 $ de leur REER comme mise de fonds sur leur propriété.

Selon votre situation, votre capacité d’emprunt et votre ratio d’endettement, le prêt REER peut aussi être utilisé comme levier de remboursement d’une dette coûteuse, par exemple sur une carte de crédit à taux d’intérêt très élevé. Discutez avec votre conseiller de la meilleure stratégie à adopter selon votre situation actuelle!

Faites-vous accompagner par un expert

De façon générale, le prêt REER est une option intéressante pour les personnes qui ont une bonne discipline financière et qui seront en mesure de suivre le plan de remboursement prévu par le conseiller.

Si le prêt REER ne convient pas à votre situation, la solution la plus facile serait de commencer à épargner dès maintenant par versements automatiques. Rappelez-vous une chose : à long terme, même les plus petits montants deviennent grands!

Discutez-en avec votre conseiller Desjardins dès maintenant :


Liens utiles :